Quelques astuces pour aménager un garage-atelier

garage-atelier

Généralement, le garage est la pièce la moins optimisée dans une maison. Par sa structure et l’espace qu’il procure, souvent sous-utilisé, il peut constituer une bonne occasion d’aménagement. Cela permet de bénéficier d’une pièce supplémentaire dans le logement. De ce fait, il existe des idées pratiques et faciles pour profiter d’un espace de travail optimisé et fonctionnel.

Quelles sont vos attentes ?

Le changement de votre garage en atelier devra avant tout se faire en fonction de vos besoins et de vos objectifs. Vous devrez notamment déterminer si vous voulez en faire un garage multifonction ou deux espaces bien séparés et délimités.

Il est aussi possible d’en faire un simple petit atelier ou un véritable espace bricolage. À partir de là, il ne reste qu’à mesurer l’espace nécessaire au rangement et à choisir les équipements les plus adaptés à vos besoins.

Le choix d’un plan de travail fonctionnel

Peu importe l’utilisation, un plan de travail robuste et fonctionnel est essentiel pour travailler dans votre atelier avec de bonnes conditions. Plusieurs types d’établis sont à votre disposition selon vos besoins.

Vous pouvez par exemple opter pour un grand établi de menuisier en longueur avec de multiples rangements et tiroirs. Ou bien, un établi de mécanicien qui dispose d’un râtelier permettant de ranger les outils verticalement.

Bien choisir les revêtements

Parfois il est nécessaire de procéder à certains ajustements en vue d’utiliser au mieux votre atelier. Les revêtements protecteurs et peu sensibles à l’accumulation des dépôts permettent de bannir les poussières et les salissures.

Le deuxième conseil repose sur l’utilisation d’une chape de mortier colorée ou de PVC en rouleau pour votre sol. En dernier lieu, pour optimiser l’espace, n’hésitez pas à peindre vos revêtements en tons très clairs ou carrément en blanc.

plan de travail fonctionnel

Disposer d’outils constamment à portée de main

Il s’agit d’un système permettant d’installer au mur un établi, un plan de travail ou bien une planche perforée. Celui-ci va permettre d’accrocher les outils les plus utilisés comme le tournevis, scies, clés, pinces, marteaux, etc.

On peut également utiliser des caisses à outils compartimentées mobiles ou des servantes sur roulettes. Cela permet d’avoir à portée de main tout le matériel nécessaire dans l’atelier.

Bien trier les petits objets de fixation

Les clous, vis, crochets, écrou sont des objets indispensables au bricoleur, mais qui est un casse-tête lorsqu’on ne parvient plus à les trouver. Pensez donc à les trier par taille, par couleur et par type d’utilisation pour en disposer rapidement.

Pour cela, de petits bacs ou casiers permettent un étiquetage et entreposage facile sur l’établi ou sur les trous du panneau mural. Vous pouvez également utiliser de petits bocaux ou bien des pots.

Optimiser l’éclairage

Pour bricoler, l’ajout de sources d’éclairage complémentaires est nécessaire. Il vous faudra ainsi les multiplier de façon à obtenir une répartition homogène de la luminosité. Cela permet d’éviter les erreurs de manipulation et d’optimiser les précisions.

Opter pour une installation des spots et des néons fluorescents. En complément, vous pouvez utiliser de lampes amovibles afin d’apporter un éclairage focalisé sur des travaux de précision.