Fabriquer son établi de garage en quelques étapes

pieds de l’établi

Pour les passionnés de bricolage et ceux qui veulent s’introduire dans ce monde. Ou encore pour ceux qui veulent économiser une belle somme d’argent. Fabriquer soi-même son établi de garage semble être une bonne idée et une meilleure façon d’en tirer profit au maximum. Pour ce faire, il existe 4 étapes conseillées pour une réalisation d’un établi de garage à moindre coût.

Les matériaux nécessaires pour la conception

Avant toute chose, il est important de prioriser la mise à niveau du sol dans le garage. Par contre, pour l’établi, il existe un certain nombre d’ustensiles qu’il faut avoir en disposition.

À savoir, les tasseaux, le plan de travail, les bastaings, les rails métalliques. On aura également besoin d’une goulotte électrique, des équerres et une visserie. Notamment pour les étagères, la colle à bois est l’élément indispensable.

Concevoir l’armature et les pieds de l’établi

La première étape consiste à la composition du support de l’établi de garage. De ce fait, il faut commencer à découper tous les pieds à l’aide d’une scie à onglet à la même hauteur. Puis faire de même avec les tasseaux pour la réalisation de l’armature.

Après cela, relier tous les pieds entre eux. Pour assurer une structure rigide et solide, opter à l’utilisation de la colle en bois et des équerres.

Article qui pourrait vous plaire :  Comment relooker une commode rustique ?

Construire des étagères avec support au-dessus de l’établi

La seconde phase de la fabrication repose sur la réalisation des étagères. La procédure à suivre est de fixer les bras de support sur des rails métalliques afin de soutenir du poids sans craindre l’arrachement.

Ensuite, réaliser de petites équerres à l’aide des chutes de tasseau avant de tout assembler avec des vis et de la colle en bois. Tout compte fait, procéder au vissage des tablettes sur son appui.

meuble avec roulette

Positionner le plan de travail

L’étape trois est basée généralement au positionnement du plan de travail. Il suffit juste de le fixer par le dessous. Il est conseillé d’appliquer un traitement pour l’imperméabiliser et le protéger.

Vu que durant le bricolage, il y a souvent de la poussière, de l’huile, des taches de peinture, etc. L’astuce pour y remédier est d’utiliser une ponceuse excentrique en grain 50 et la finition en 120. Ensuite, la peindre avec un pistolet ou un pinceau.

Les démarches à suivre pour la finition

Maintenant, intercaler la goulotte entre le mur et le plan de travail pour faire passer les prises électriques et les interrupteurs. L’idée ici est d’avoir un établi avec éclairage vu qu’habituellement, le garage est sombre.

Pour avoir plus de sécurité, il est également recommandé de poser des tôles de protection. La méthode consiste à coincer celle-ci entre l’établi et la réglette à l’aide de serre-joints.

Article qui pourrait vous plaire :  Changer facilement sa poignée de porte avec serrure

Autres propositions pour un établi de garage

Si vous n’avez pas suffisamment d’espace dans votre garage, opter pour un établi sur mesure. Pour cela, déterminer les dimensions et trouver un plateau qui s’adapte mieux à celle-ci. Puis réaliser les 4 étapes citées précédemment.

Cependant, le plan de travail suspendu est également idéal pour la gestion d’espace. En effet, fixer des équerres sur des chevrons pour supporter les plateaux. Par ailleurs, opter à une installation des tiroirs minces pour le rangement des outils à main.

Vous aimerez aussi...