Point essentiel à savoir pour installer un volet roulant électrique

volet roulant électrique

À part la protection contre les intrusions, la réduction des bruits extérieurs et le renforcement de l’isolation, les volets roulants permettent aussi de moduler la lumière dans la journée.

Installés sur la façade ou en applique, ils préservent l’intégralité de l’ouverture de la fenêtre pour bénéficier au maximum de la luminosité. Le montage est rapide et s’adapte à tous les types d’ouvertures.

Que faire avant la pose d’un volet roulant électrique ?

Il permet de plonger votre habitation dans la pénombre. De ce fait, pour remplir au mieux ces propriétés, il doit être parfaitement posé. En tout cas, avant d’effectuer l’installation, il conviendra de déposer une déclaration de travaux en mairie, dans un délai de deux semaines minimum avant la réalisation du travail.

Les matériels utiles pour la pose

Généralement, le volet électrique destiné à être posé en rénovation comporte le store, qui s’intègre sur un mécanisme enrouleur. En outre, le moteur électrique sera raccordé au dispositif pour une ouverture et fermeture facile.

Toutefois, l’installation de ce dispositif nécessite quelques outils, comme une silicone, des cales, un tasseau, des joints et un câble électrique. Sans oublier les matériaux de précision telle que le mètre ruban, le niveau et la perceuse visseuse.

Article qui pourrait vous plaire :  Comment relooker une commode rustique ?

La pose sous linteau

Il s’agit de la mode d’installation la plus courante. Pour ce faire, l’enrouleur est à placer entre la fenêtre et le linteau, au-dessus de la menuiserie. Ensuite, il faut fixer le coffre entre les montants de la fenêtre.

pose sous linteau

Il est nécessaire que le volet s’emboîte correctement. Notamment, il faut garder en tête que la prise des mesures est une étape essentielle pour la réussite du projet. Le volet roulant ainsi placé, le store descend à proximité immédiate de la fenêtre et effleure le vitrage.

L’installation d’un volet roulant électrique sous linteau inversé

Dans ce cas, le volet roulant descendra plus écarter du vitrage, dans le prolongement du mur de façade. Contrairement à la pose sous linteau, le sens du coffre est alors inversé et il y a un espace entre la fenêtre et le store.

Il est primordial de mesurer avec attention le linteau puisque le choix du store se fera en fonction de la largeur du linteau. Pour le reste, la pose est la même, avec les coulisses contre les murs latéraux et l’enrouleur positionné à rive du haut de la fenêtre.

La mise en place d’un volet roulant électrique en applique, dites en façade.

Avec cette technique de pose, le volet roulant électrique est fixé directement sur le mur de façade. Après cela, le store baissé rejoindra l’extrémité du rebord extérieur de la fenêtre. L’avantage principal est qu’il n’empiétera pas sur le vitrage. La maison conservera ainsi la même luminosité quand le store sera remonté. Si la fenêtre est petite, cette méthode sera donc à privilégier.

Article qui pourrait vous plaire :  Fabriquer soi-même son garde-corps extérieur

Le raccordement électrique

Après avoir installé le coffre et le store, il restera l’étape du raccordement électrique de la motorisation. Il est important de couper le courant avant toute intervention. Cependant, pour faire passer les fils, il est utile de percer les menuiseries.

Une fois raccordées électriquement, les actions de fermeture et d’ouverture du store seront faciles par rapport à un volet roulant manuel.

Vous aimerez aussi...